Les nouvelles lampes, les LED. Bon marché = bonne santé ?

Un article de David Boukris

Capture d’écran 2016-05-21 à 23.32.38

Avant toutes explications, il est nécessaire de savoir ce qu’est une LED, ses propriétés, ses caractéristiques et dans quelle catégorie de lampe les classer.

Les LED sont une source de lumière artificielle produite à partir d’électricité au même titre que les lampes à décharges ou lampes à incandescence. Ces dernières sont les plus couramment utilisées mais la tendance actuelle vise à les remplacer par les diodes électroluminescentes (LED). En effet les modes d’éclairage actuel sont en déclin au profit des LED qui produisent plus de luminance pour moins d’énergie consommée et avec une durée de vie plus grande. 

De quoi est composée la lumière blanche ?

La lumière blanche naturelle, celle du Soleil, résulte d’un mélange de toutes les couleurs du spectre. La lumière artificielle quant à elle résulte du mélange de quelques couleurs du spectre, à dose variable. Concernant les LED, il s’agit d’un mélange de bleu et de jaune.

Capture d’écran 2016-05-21 à 23.34.42 Capture d’écran 2016-05-21 à 23.34.54

Rappel : le spectre permet de répertorier toutes les couleurs visibles à l’œil nu. On y exclut donc les ultraviolets et les infrarouges qui sont aux deux extrémités du spectre.

La couleur bleue étant la plus proche des ultraviolets peut constituer un danger à forte exposition. Outre les problèmes pour la peau que peuvent provoquer les UV, l’œil est aussi une cible en danger.

En effet, si les UV sont invisibles à l’œil nu, c’est parce que la cornée et la rétine particulièrement les filtrent. A forte dose, le filtrage excessif et continu des UV provoque des lésions de la rétine et de la cornée, pouvant mener à la cécité.

On rappelle que les enfants en bas âges sont d’autant plus sensibles au UV dans la mesure où la cornée et la rétine ne sont pas complètement matures et le filtrage très dérisoire. Les possibles lésions sont rapidement irréversibles.

Les LED sont aussi une des causes des sommeils perturbés. Actuellement, les LED se généralisent de plus en plus dans les lampes de chevet et la lumière composée de bleu qu’elles dégagent augmente la sécrétion de mélatonine dans l’œil, l’hormone du réveil grâce à la lumière. Les LED vont petit à petit remplacer les effets du soleil lors du levée du jour et empêche la personne exposée de s’endormir.

Il est important de noter que la quantité d’énergie dégagée par les LED est nettement supérieure à la normale tolérée par l’œil et ce bien que l’éclaircissement paraisse identique à une lampe à incandescence et ne provoque pas de sentiment d’inconfort par l’éblouissement. La luminance (ou la « capacité d’éclairage ») est en réalité atténuée pour ne pas créer d’éblouissement mais ici l’énergie dégagée reste la même et demeure d’autant plus nocive que l’œil ne perçoit pas le danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *