2011 : Naïma Chalour

Pour ses recherches portant sur : Étude du rôle d’une molécule oxydante : le 4-HNE dans les cellules gliales de Müller (CGM : éléments nécessaires au support de la rétine et des photorécepteurs)